< Retour

15/02/2016

Technicolor : Un dispositif de contrôle pragmatique et intégré

Au-delà de ses missions régaliennes, la Direction de l’Audit Interne du groupe Technicolor anime le processus TRM (Technicolor Risk Management) pour le compte du Comité Exécutif. Celui-ci est en effet chargé d’identifier annuellement une vingtaine de risques majeurs parmi un univers des risques. Ces derniers sont ensuite classifiés en 2 catégories : les « Top 12 » et ceux de la « Watch List ». Le Top 12 est ainsi sous la surveillance régulière des membres du Comité Exécutif qui porte la responsabilité du suivi des plans de mise sous contrôle.

Parallèlement, la Direction du Contrôle Interne anime le programme 8TIC’S lancé il y a 3 ans  (« 8 » pour 8ème directive européenne, « TIC » pour Technicolor Internal Controls, et « S » pour Strategy).  Elle est chargée de maintenir et mettre à jour le référentiel de risques et contrôles 8TIC’S, et coordonne le processus d’auto-évaluation annuel. L’ensemble des 400 risques du référentiel 8TIC’S peuvent être rattachés à la vingtaine de risques majeurs identifiés dans le cadre du processus TRM. De la même manière, ces derniers sont rattachés à un des 14 processus (et 45 sous-processus) du référentiel 8TIC’S.

Le sponsorship du Comité Exécutif est donc concrètement illustré au quotidien au travers du rôle central de ses membres dans les plans de mises sous contrôle des risques du « Top 12 ». Le partage de référentiels de risques et de processus permet de garantir une vision commune et concertée. ■

Belle Histoire collectée dans le cadre de la 3ème édition des Trophées de la Maîtrise des Risques organisés en collaboration avec l’IFACI