Comment ancrer l’éthique dans les pratiques

ethique-png

Le bien, le mal, les mœurs, la morale, la loi, les religions… Les relations humaines sont régies par des codes socio-culturels et des principes déterminant le comment et le pourquoi de nos actes. De la remontrance à la condamnation, en passant par la marginalisation ou l’exclusion, sortir du cadre de ce qui est « admis par la communauté » présente toujours un risque pour un individu.

A l’échelle d’une entreprise, les manquements à l’éthique peuvent coûter très cher aussi : Petrobras a écopé en janvier 2018 de 3 milliards d’amende pour corruption et l’affaire Findus, en plus de coûter 2 ans de prison à Willy Selten, a gravement entaché la réputation de la marque. Nombre d’entreprises se dotent ainsi d’un socle de règles éthiques et s’appuient sur leur dispositif de maîtrise des risques pour en assurer le respect. Pour autant, l’efficacité de la démarche n’est pas toujours garantie. Un géant de l’industrie pharmaceutique s’est vu récemment contraint de fermer l’une de ses usines car des salariés y désactivaient les alarmes signalant des défauts de dosage des médicaments.

Comment réussir à ancrer l’éthique dans les pratiques de l’entreprise ?

Lire

Due diligence et “Open innovation” : 4 écueils à éviter

shutterstock_330406841.jpg

Avant d’investir dans un projet personnel important, on se demande très souvent si le choix d’aujourd’hui sera le bon au regard des choix de demain. Les entreprises qui mettent l’innovation collaborative ou open innovation au cœur de leur business model sont face à cette même interrogation lorsqu’une opportunité de partenariat de R&D se présente.

Lire

L’incontournable communication de crise des acteurs de la santé

Communication de crise.jpg

Qu’ils soient laboratoires pharmaceutiques, industriels, agences publiques ou prescripteurs de médicaments, rares sont ceux qui n’ont pas été éclaboussés par des scandales récents. Pourtant ils ne s’en sortent pas tous de la même façon. Certes, la gravité des accusations et les responsabilités engagées l’expliquent d’un cas sur l’autre, mais la qualité de la communication l’explique aussi en grande partie. Pourquoi certaines entreprises se relèvent aussi difficilement d’une crise ? Pourquoi bien communiquer n’est-il pas aussi simple, surtout quand on est un acteur de la santé ?

Lire

Le Contrôle Interne, un actif déprécié au sein des start-up ?

Fonds d'investissement-contrôle interne-v2.jpg

On entend souvent dans le milieu des start-up qu’une seule « pépite » sur dix réussira ou que trois entreprises sur quatre échoueront. Apparemment contradictoires, ces deux observations n’en sont pas moins réelles. Leur  différence fondamentale ? Celui qui la prononce : un gérant de fonds d’investissements ou un entrepreneur. Pour le capital-risqueur, l'échec se matérialisera par la non-atteinte du retour sur investissement escompté, tandis que l’entrepreneur ne reconnaîtra l’échec qu’en cas de liquidation judiciaire.

Lire

Le “Brexit”, une nouvelle donne ?

photo billet brexit.jpg

La décision du référendum du 23 juin 2016 ouvre une période de troubles politiques et économiques qui durera très certainement un bon moment en Grande Bretagne (GB). Malgré la pression de l’Union Européenne (UE), il semblerait que la GB attende l’arrivée du nouveau Premier Ministre avant de commencer les négociations sur les conditions de départ et sur les nouveaux accords commerciaux.Ce qui laisse planer des interrogations majeures sur les impacts et conséquences réelles du « Brexit ». Comment se préparer aux impacts de l’incertitude ? Comment intégrer cette nouvelle donne dans l’environnement des risques de l’entreprise ?

Lire

Le reporting intégré, et pourquoi faire ?

Picture1.png

Né il y a une dizaine d’années, le reporting intégré est une ambition portée par l’International Integrated Reporting Committee pour aider les organisations à communiquer auprès de leurs investisseurs et autres parties prenantes. Ce comité est présidé depuis sa création par un ancien juge à la Cour Suprême sud-africaine, ce qui est loin d’être un hasard.

Lire

De la valeur de l’exemple ou pourquoi obéir ?

shutterstock190772942-jpg

Pourquoi doit-on toujours obéir ? – comme le faisait remarquer récemment ma fille de neuf ans. Dans le contexte des affaires, la question est pernicieuse : la gestion par objectifs s’est imposée dans toutes les entreprises et les objectifs premiers des multinationales sont rarement d’être en conformité avec la loi, de lui obéir.

Lire

​Votre supply chain, parée au pire ?

Supply Chain.jpg

D’après une analyse BSI* récente réalisée sur près de 80 000 incidents terroristes, les supply chain sont ciblées au moins une fois tous les sept jours en moyenne. Cette réalité interroge sur la capacité de résilience des entreprises dans un contexte où la France a perdu 7 places entre 2013 et 2015 dans le classement international de FM Global (Supply Chain Resilience). Comment se préparer face à la montée d’une telle menace et comment réduire les facteurs de vulnérabilité ? 

Lire