< Retour

4e Trophées de la Maîtrise des Risques

Paris, le 11 avril 2016

Crowe Horwath, en partenariat avec l’IFACI et en collaboration avec Dechert, présente les résultats de la 4e édition des Trophées de la Maîtrise des Risques.

  • Les préoccupations majeures des Conseils d’Administration : la fraude, non-conformité et la protection des données
  • Les entreprises françaises ne sont pas prêtes pour faire face à une interruption d’activité majeure
  • La culture de l’entreprise est le facteur clé dans la bonne maitrise de ses risques
  • Le développement durable est largement intégré dans le dispositif
  • Les lauréats 2016 : SANOFI, SODEXO, VALEO, ATOS et ROQUETTE
  • Un jury d’experts indépendants présidé par Denis Ranque, Président d’Airbus Group

Des Trophées au cœur de l’actualité

Créés par Crowe Risk Consulting, le cabinet spécialisé en Gouvernance, Risque et Conformité de Crowe Horwath, et l’IFACI (l’Institut Français de l’Audit et du Contrôle Internes), les Trophées de la Maîtrise des Risques ont récompensé, le mardi 22 mars 2016, les meilleurs dispositifs en termes de gestion des risques, de contrôle interne, d’audit interne et de conformité des grandes organisations françaises, lors de sa 4e édition réunissant plus 250 personnes au Four Seasons George V.

Après un débat sur l’importance de la Compliance au cours duquel Monsieur Marc de Garidel, PDG d’Ipsen et Monsieur Michel de Rosen, Président d’Eutelsat Communications ont partagé leurs convictions et engagements respectifs sur le sujet, le jury d’experts indépendants présidé par Monsieur Denis Ranque, Président d’Airbus Group a distingué 5 lauréats :

  • SANOFI : Grand Prix du Jury,
    Représenté par Olivier Brandicourt, Directeur Général et Suresh Kumar, EVP External Affairs
  • SODEXO : Meilleure contribution de l’audit interne
    Représenté par Marc Rolland, Directeur Financier Groupe et Robert Baconnier, Président du Comité d’Audit
  • VALEO : Meilleure contribution du contrôle interne
    Représenté par Jacques Aschenbroich, Président Directeur Général
  • ATOS : Meilleure contribution en gestion des risques
    Représenté par Élie Girard, CFO Group
  • ROQUETTE : Prix Spécial du Jury
    Représenté par Édouard Roquette, Chairman

“Les résultats de cette édition nous ont confortés dans notre conviction que les sujets d’actualités s’avèrent déterminants pour la pérennité des grandes organisations françaises. Ces dernières doivent trouver une réponse adaptée à ce contexte sans perdre de vue l’importance de rester agiles” indique Jonathan Burnett, CEO de Crowe Howath Global Risk Consulting

Les Trophées sont basés sur une enquête réalisée conjointement par Crowe Risk Consulting et l’IFACI auprès de 95 grandes organisations françaises. Les dossiers de candidatures ont été soumis à un jury d’experts indépendants.

Le jury de la 4e édition était composé de :

  • Denis Ranque, Président du Conseil d’administration d’Airbus Group, Président du Haut Comité de Gouvernement d’Entreprise, de la Fondation de l’école Polytechnique, Président du Jury,
  • Alain Decombe, Vice-Chairman en charge des Opérations Internationales et Managing Partner du bureau de Paris de Dechert LLP,
  • Dominique Laymand, Senior Vice-Président, Chief Ethics and Compliance Officer d’Ipsen et Présidente d’ETHICS, association regroupant des professionnels de l’éthique et de la compliance, à l’international, dans le secteur de la santé
  • Didier Retali, Directeur de l’Audit, des Risques et du Contrôle Interne d’ENGIE –lauréat du Grand Prix du Jury, 3ème édition des Trophées)
  • Florence Vincent, Directeur de la Qualité, de l’Audit et de la Maîtrise des Risques du groupe Michelin.

Une 4e édition tournée sur la Compliance

Comment un Président s’assure-t-il que les orientations stratégiques du Conseil d’administration n’ont pas été dénaturées par le dispositif de fixation des objectifs au sein de l’entreprise ? Comment une Direction Générale s’assure-t-elle qu’elle est bien informée lorsqu’une filiale, une fonction ou un individu, ne suit pas les instructions du groupe ?

« Les dirigeants doivent savoir se détacher des objectifs économiques et donner la bonne importance aux préoccupations de qualité et d’éthique notamment » affirme Michel de Rosen, Président d’Eutelsat Communications.

Pour Marc de Garidel, PDG d’Ipsen, « il est du devoir du PDG d’incarner les problématiques liées au risque de réputation en s’appuyant sur les exemples qu’il peut observer, au sein de sa structure ou ailleurs ».

Les principaux enseignements de l’enquête

  • Dans un monde aux distances rétrécies et où l’information circule plus vite que jamais, les préoccupations principales des Comités d’audit sont le risque de non-conformité (63% des Comités d’audit) et de fraude / corruption (65% des répondants).
  • Les leviers incontournables pour améliorer la maîtrise des risques demeurent la responsabilisation des principaux acteurs de l’organisation (51% des répondants) et l’intégration dans le pilotage de la performance (48% des répondants).
  • La culture de l’organisation est le deuxième déclencheur de problèmes de conformité (47%), derrière l’évolution constante du cadre réglementaire (52%).
  • Les deux risques majeures exposant à des sanctions internationales : la protection des données (49%) et le droit à la concurrence 29%).
  • La participation des experts du risque aux instances de décision stratégique a plus que doublé en 5 ans.
  • 76% des dispositifs de maîtrise des risques intègrent les enjeux de développement durable.
  • La capacité des organisations à faire face à une interruption d’activité majeure et soudaine est très largement évaluée comme bonne ou acceptable alors que 41% des organisations n’ont ni testé ni éprouvé lors de cas réels cette capacité.

Découvrez les temps forts de la cérémonie, les Belles Histoires des lauréats et le livre blanc “La Compliance : l’alliée insoupçonnée”.