< Retour

La gestion de crise passe obligatoirement par une stratégie médias (Les Echos)

“En situation de crise, certains acteurs sont tentés par le silence. L’aspect positif est que cela permet de ne pas se mettre en porte à faux, en revanche le risque est de laisser les médias interpréter la situation, réduisant très fortement la flexibilité des décisions et actions que l’on va entreprendre. De plus, la première perception que les médias véhiculent d’une crise est très souvent irréversible.”

Lire l’article des Echos